WANG Suo Yuan

Back to list

Added Sep 19, 2018

Errance


Il semblerait que nous n’ayons qu’une vie…. que faire sur le chemin qui la traverse et nous mène vers demain ?
Que trouverons-nous au bout de celui-ci?
Sans doute, la plupart des hommes se posent-ils ces questions…
Chaque jour, on s’interroge, cherche des réponses ; dès la naissance nous sommes engagés sur cette voie qui nous pousse à en savoir toujours plus.

Il apparaîtra que ce voyage est riche d’enseignements, de rencontres variées, de découvertes, avec pour chaque histoire un dénouement…. triste ou joyeux, stimulant ou ordinaire .

Quand je me retourne sur mon enfance, je revois mon père m’expliquant pour la première fois la signification des deux caractères qui composent mon prénom « suo – yuan », respectivement « exploration » et « source »….
Explorer la source toute ma vie durant, un des objectifs que je me suis fixé.

Ainsi, l’inspiration jaillit d’un point, d’un trait d’encre, d’une goutte d’huile associée aux pigments minéraux, d’un papier artisanal ou de cadeaux que m’ offrent la nature et qui jonchent ma route : là une feuille , là un morceau d’écorce…
Elle est faite de tous ces éléments : eau , feu, bois , terre, et métaux qui composent notre univers, et représentent tous ses états.
Les phénomènes que sont l’ombre et la lumière sont également présents au cœur de mon travail, ils y reconstituent un espace imaginaire particulier.

Chaque création est le fruit d’une recherche qui, couronnée de succès ou avortée, sera toujours à la source d’idées nouvelles et d’évènements uniques, imprévisibles et, le plus souvent, enthousiasmants.
Ce sont des révélations que l’on ne peut apprendre de la bouche de personne, ni tirer des pages d’aucun livre.

Au fil du temps, je me sens dans la peau d’un errant, d’un explorateur de la matière, d’un expérimentateur des possibilités de celle –ci ;
vivant perpétuellement dans l’incertitude et devant relever des défis qui se posent sans cesse à lui.
C’est un voyage solitaire mais palpitant, qui me laisse aussi souvent perplexe qu’emplit d’espoirs …, avancer toujours, ne jamais m’arrêter, ni me contenter du peu, voir grand, voir loin, et aller au bout de ce désir !

Prenant appui sur de nouvelles recherches plastiques, j’ai décidé de repartir à zéro en me dégageant des contraintes de la technique que l’on m’a enseignée, tout en gardant cette dernière comme référence et modèle de comparaison.
Je veux découvrir mes propres médiums, mieux adaptés à ma créativité et évoluer en toute liberté.

Car si on désire trouver une pierre précieuse, il n’est pas nécessaire de fréquenter une bijouterie de luxe, il faut aller la trouver dans son monde intérieur, elle n’aura peut–être pas la splendeur du diamant, l’élégance de l’émeraude, ou la profondeur d’un saphir ; ce sera sans doute une pierre banale aux yeux de tous, mais celui qui la possèdera reconnaîtra sa valeur inestimable d’un simple regard, et maints souvenirs et moments inoubliables lui reviendront à l’esprit.
Elle lui donnera une raison d’exister, sera le symbole de ce qui pousse l’homme à accomplir de grandes choses.

Les rêves et les utopies sont le moteur de notre vie, .
Les objectifs une fois atteints peuvent être considérés comme un aboutissement,
une finalité ; comme un cercle que l’on tracerait et qui se refermerait sur lui-même ; mais en réalité, ce sont des points de départ, des ouvertures sur quelque chose de différent, qui nous mène ailleurs.

L’art sous ses diverses formes m’offre un lieu où je réfléchis objectivement et sans contrainte.
C’est un langage étrange et merveilleux qui me transporte loin des banalités du quotidien et qui me pousse au dépassement de moi.
Les débuts sont modestes mais la persévérance et la patience accompagnent mes actions dans cette quête de quintessence de la vie….

Paris, 2009

 

Powered by Artmajeur