WANG Suo Yuan

Blog

A propos de mon travail

Added Mar 27, 2017

      Mon travail consiste principalement en une recherche permanente à travers une écriture picturale très personnelle qui définit ma création. En confrontant traditions orientale et occidentale, en conjuguant ces deux pensées différentes, en mélangeant de matière différente, j’essaie de trouver une combinaison qui offreune vision contemporaine et traduise l’expression et l’évolution de l’art actuel.

      En m’inspirant des éléments qui composent notre univers – l’eau, le feu, le bois, la terre, les métaux –, ou des phénomènes que sont l’ombre et la lumière,c’est par le point, la ligne et le plan, que j’évoque ce qui l’attache au monde sensible. Ces signes reconstituent un espace imaginaire particulier au coeur de mon travail, qui me transporte loin des banalités du quotidien. À chaque étape d’une création en cours, les évolutions et les transformations possibles me permettent d’explorer de nouveaux territoires artistiques, sans limite.

      Je m'intérroge à la fois sur la notion du temps en faisant des expériences par ma propre création. En arrêtant certaines oeuvres à mi-chemin, puis en les achèvant quelleques années plus tard, par-exemple. C'est un point d'entrée pour observeret revisiter la forme, l'image et la matière de chaque oeuvre sous une nouvelle perspective au travers de l'évolution simultanée entre l'artiste et son oeuvre.

      Dans mon travail, je voudrais, d’une certaine manière, retrouver également la minutie et la fantaisie de la joaillerie, comme dans mes oeuvres/objets créées par l’intelligence de la main. L’influence de ces artisans –transmise par ma propre culture pendant ma jeunesse et par ce métierque j’ai appris auparavant – est toujours présente et imprègne mon travail.

Errance

Added Sep 19, 2018

Il semblerait que nous n’ayons qu’une vie…. que faire sur le chemin qui la traverse et nous mène vers demain ?
Que trouverons-nous au bout de celui-ci?
Sans doute, la plupart des hommes se posent-ils ces questions…
Chaque jour, on s’interroge, cherche des réponses ; dès la naissance nous sommes engagés sur cette voie qui nous pousse à en savoir toujours plus.

Il apparaîtra que ce voyage est riche d’enseignements, de rencontres variées, de découvertes, avec pour chaque histoire un dénouement…. triste ou joyeux, stimulant ou ordinaire .

Quand je me retourne sur mon enfance, je revois mon père m’expliquant pour la première fois la signification des deux caractères qui composent mon prénom « suo – yuan », respectivement « exploration » et « source »….
Explorer la source toute ma vie durant, un des objectifs que je me suis fixé.

Ainsi, l’inspiration jaillit d’un point, d’un trait d’encre, d’une goutte d’huile associée aux pigments minéraux, d’un papier artisanal ou de cadeaux que m’ offrent la nature et qui jonchent ma route : là une feuille , là un morceau d’écorce…
Elle est faite de tous ces éléments : eau , feu, bois , terre, et métaux qui composent notre univers, et représentent tous ses états.
Les phénomènes que sont l’ombre et la lumière sont également présents au cœur de mon travail, ils y reconstituent un espace imaginaire particulier.

Chaque création est le fruit d’une recherche qui, couronnée de succès ou avortée, sera toujours à la source d’idées nouvelles et d’évènements uniques, imprévisibles et, le plus souvent, enthousiasmants.
Ce sont des révélations que l’on ne peut apprendre de la bouche de personne, ni tirer des pages d’aucun livre.

Au fil du temps, je me sens dans la peau d’un errant, d’un explorateur de la matière, d’un expérimentateur des possibilités de celle –ci ;
vivant perpétuellement dans l’incertitude et devant relever des défis qui se posent sans cesse à lui.
C’est un voyage solitaire mais palpitant, qui me laisse aussi souvent perplexe qu’emplit d’espoirs …, avancer toujours, ne jamais m’arrêter, ni me contenter du peu, voir grand, voir loin, et aller au bout de ce désir !

Prenant appui sur de nouvelles recherches plastiques, j’ai décidé de repartir à zéro en me dégageant des contraintes de la technique que l’on m’a enseignée, tout en gardant cette dernière comme référence et modèle de comparaison.
Je veux découvrir mes propres médiums, mieux adaptés à ma créativité et évoluer en toute liberté.

Car si on désire trouver une pierre précieuse, il n’est pas nécessaire de fréquenter une bijouterie de luxe, il faut aller la trouver dans son monde intérieur, elle n’aura peut–être pas la splendeur du diamant, l’élégance de l’émeraude, ou la profondeur d’un saphir ; ce sera sans doute une pierre banale aux yeux de tous, mais celui qui la possèdera reconnaîtra sa valeur inestimable d’un simple regard, et maints souvenirs et moments inoubliables lui reviendront à l’esprit.
Elle lui donnera une raison d’exister, sera le symbole de ce qui pousse l’homme à accomplir de grandes choses.

Les rêves et les utopies sont le moteur de notre vie, .
Les objectifs une fois atteints peuvent être considérés comme un aboutissement,
une finalité ; comme un cercle que l’on tracerait et qui se refermerait sur lui-même ; mais en réalité, ce sont des points de départ, des ouvertures sur quelque chose de différent, qui nous mène ailleurs.

L’art sous ses diverses formes m’offre un lieu où je réfléchis objectivement et sans contrainte.
C’est un langage étrange et merveilleux qui me transporte loin des banalités du quotidien et qui me pousse au dépassement de moi.
Les débuts sont modestes mais la persévérance et la patience accompagnent mes actions dans cette quête de quintessence de la vie….

Paris, 2009

Passage du Témoin, Cécile Reims et les graveurs du XVe au XXIe siècle, affinités électives

Added Sep 10, 2018

Passage du Témoin, Cécile Reims et les graveurs du XVe au XXIe siècle, affinités électives.

Du 25 février au 28 mai 2012
Inauguration le vendredi 24 février à 18h en présence de l’artiste

Du XVe siècle à nos jours, de Dürer à Rembrandt, Piranèse à Hernandez, Picasso à Bellmer, de Yersin à Akira Abé dans leur temps ou, comme aujourd’hui à contretemps du temps présent, cette exposition souhaitée par Cécile Reims à l’occasion de la parution du catalogue raisonné de son oeuvre gravé (Cécile Reims, l’oeuvre gravé, 1949-2011, éditions Cinq Continents, Musée Jenisch, Vevey, 2011), trace une filiation des Maîtres de la gravure d’autrefois à ceux qui aujourd’hui encore, à l’écart des projecteurs d’une modernité effrénée, attachée à bousculer le regard, oeuvrent de la main du graveur à celle du taille-doucier, dans le silence et la patience afin que l’art demeure le médiateur de l’indicible.

Cette carte blanche ouverte à Cécile REIMS offre une exposition d'exception, d’oeuvres choisies par Cécile Reims, essentiellement parmi les collections du musée de l’Hospice Saint-Roch d’Issoudun et celles du Musée Jenisch de Vevey. Si l’exposition Passage du témoin est un hommage aux maîtres anciens de la gravure en taille-douce comme aux artistes « modernes », elle est également le plaisir de la rencontre d’artistes graveurs contemporains.

Eloge de la main, éloge des graveurs en taille-douce du XVe au XXIème siècle, l'exposition présente également le travail du graveur-interprète qu'est Cécile Reims, interprète de Salvador Dali, de Hans Bellmer, exposés dans le cabinet des arts graphiques, de Leonor Fini dans les salles adjacentes au salon de son appartement parisien restitué à l'identique, de Fred Deux, comme de ses créations personnelles présentées dans la salle dédiée à leurs exceptionnelles et successives
donations.

700 m2 sont ainsi dédiés à une vie consacrée à l'art de la gravure. L’oeuvre gravé, gravure personnelle et d’interprétation, Fred Deux, Bellmer, Leonor Fini, est conservé dans sa quasitotalité au Musée de l’Hospice Saint-Roch d’Issoudun. Depuis 2002 une salle permanente est dédiée aux collections Cécile Reims et Fred Deux.

LISTE DES ARTISTES PRESENTES DANS L’EXPOSITION
I - Maîtres anciens :
Albrecht DURER (1471-1528)
Sebald BEHAM (1500-1550)
George PENCZ (1500-1550)
Heinrich ALDEGRAVER, (1502-1561?)
Théodore BRY (1528-1598)
Jacques CALLOT (1592-1635)
Abraham BOSSE (1604-1676)
Harmensz REMBRANDT Van Rijn (1606-1669)
Giovanni Antonio CANALETTO (1697-1768)
Giovanni-Battista PIRANESI (1720-1778)
Francisco GOYA (1746-1828)
Rodolphe BRESDIN (1822-1885)

II - XXe siècle, Art moderne :
Joseph HECHT (1891-1951)
Käthe KOLLWITZ (1867-1945)
Zoran MUSIC (1909-2005)
Pablo PICASSO (1881-1973)
Roger VIEILLARD (1907-1989)
Jacques VILLON (1875-1963)
Albert-Edgar YERSIN (1905-1984)

III - Seconde moitiè XXe siècle
Akira ABE (1949)
Konstantin CHMUTIN (1953)
Pierre COURTIN (1921)
DADO (1933-2010)
Sabine DELAHAUT (1973)
Eric DESMAZIERES (1948)
Yves DOARE (1943)
Christian FOSSIER (1943)
José HERNANDEZ (1944)
Alexis KERMOAL (1958-2002)
Isle LIERHAMMER (1939)
François LUNVEN (1942-1971)
Philippe MOHLITZ (1941)
Gérard de PALEZIEUX (1919)
Erling Longva VALTYRSON (1955)
Jean-Pierre VELLY (1943-1990)
SUO YUAN WANG (1978)
Albert WODA (1955)
Safet ZEC (1943)

IV - Gravures de Cécile REIMS
D’après Hans BELLMER (1902-1975)
D’après Salvador DALI (1904-1989)
D’après Fred DEUX (1924)
D’après Leonor FINI (1908-1996)
Originales de Cécile REIMS (1927)

Musée de l'Hospice Saint-Roch
Rue de l’Hospice Saint-Roch – B.P. 150 – F. 36105 Issoudun cedex
Tél : 02.54.21.01.76
e-mail : museepublic@issoudun.fr
www.issoudun.fr

Passage du Témoin, Cécile Reims et les graveurs du XVe au XXIe siècle, affinités électives

Added Mar 18, 2012

Retouvé ma série manière noire "Nouvel Horizon" séléctioné par madame Cécile réims, commissaire de l'exposition << Passage du Témoin, Cécile Reims et les graveurs du XVe au XXIe siècle, affinités électives >>

25/02/2012 - 28/05/2012

Powered by Artmajeur